Actus du 7 et 8 mars 2015


Circuit National Cadet de fleuret à Chilly Mazarin

416 fleurettistes ont participé ce week end au Circuit National Cadet de fleuret à Chilly Mazarin.

En cadets, les 96 places qualificatives pour le tournoi du dimanche ont été disputées le samedi lors d’un pré-tournoi par 260 tireurs dont 6 fleurettistes du MDF, parmi lesquels 3 se sont sélectionnés pour défendre leur chance dimanche.

Mathieu PRATS, minime surclassé, termine à la 123ème place, Maxence GIRIN finit 111ème et Nathan THEVENET 106ème. S’ils manquent de peu la qualification pour le lendemain, ils n’ont pas à rougir de leur performance puisqu’ils laissent plus de la moitié des tireurs derrière eux.

Nos trois autres tireurs qualifiés la veille, ont démontré leur volonté d’en découdre dimanche et obtenu de très bons résultats. En effet, démontrant une nouvelle fois tout leur talent, Hugo SAPY, qui s’incline en tableau de 64 face à Martin BEAUMONT (27ème), a terminé 39ème, Maxime GALY, qui a perdu contre Stef DE GREEF (14ème) a atteint la 19ème place et Paul FOURNIER, qui est battu 6 à 15 par le futur vainqueur de la compétition Alexandre EDIRI, a conquis la 5ème place.

Chez les dames, 4 cadettes et 4 minimes surclassées du MDF comptaient parmi les 156 fleurettistes en lice dimanche.

Les minimes Oriane CAZERGUE et Clarisse ARNAL finissent respectivement 103ème et 102ème, Lucie PRIOR termine 101ème, Fanny LAPEINE (minime) et Aimée NIAU se classent 55ème.

Le MDF compte un trio dans le top 10 grâce aux efforts de Perrine BREDY qui, bien qu’étant surclassée, finit 10ème après sa défaite contre Amita BERTHIER (3ème) , de Morgane PATRU, battue par la future gagnante Emma PIMOUGUET, qui se classe 8ème et d’Alexia MANGA qui, en concédant la victoire à Eva LACHERAY (2ème du tournoi), la devance et obtient une belle 7ème place.

Circuit national handisport fleuret de courbevoie

En fleuret masculin, à l’issu des poules, avec 3 victoires en 7 matchs, Thomas ROUBIRA se classe 8ème tandis que Jérôme PREVOT qui a connu 3 victoires et autant de défaites se classe 11ème.

Jerôme, en s’inclinant en 8ème de finale, a du se contenter de la 14ème place, alors que Thomas, après avoir gagné en tableau de 16, est défait 7 à 15 par Alim LATRECHE en quart de final et finit 8ème au classement final.

Chez les dames, les matchs de poules se suivent et finissent par se ressembler pour Sophie SABLON et Cécile DEMAUDE puisque toutes les deux gagnent 2 de leurs 5 duels.

Confrontées ensuite l’une à l’autre, Cécile finit par s’imposer à l’issu d’un match très disputé où 3 manches lui auront été nécessaires pour éliminer Sophie.

En demi-finale, Cecile a concédé la victoire à Delphine Bernard, future gagnante de l’épreuve.

Le match pour la 3ème place permettra de mesurer toute la détermination de Cécile, puisque face à Amélie DION qui menait 10 – 4 à la pause, elle s’impose sur le fil 15 à 14.

Au classement final, Sophie termine 5ème en open et 2ème catégorie B tandis que Cecile se classe 3ème en open et 1ère en catégorie B.

Open de Fleuret Chambéry

Les 7 et 8 mars, le club d’escrime de Chambéry, dont on peut souligner la bienveillance des organisateurs qui ont permis aux tireurs pris dans les embouteillages d’arriver « à temps », organisait son open de fleuret pour les catégories poussins, pupilles, benjamins et minimes.

Vous dire que les tireurs du Masque de fer étaient nombreux est un euphémisme : garçons et filles confondus, ils étaient 29 à défendre les couleurs du masque de fer, dont certains présents les deux jours pour tirer dans deux catégories différentes, et 5 d’entre ont fini sur le podium.

En poussin, chez les garçons, à l’issu de deux tours de poules, Mayeul BRUGIROUX s’est classé 8ème de la compétition.

En pupilles, les filles ont ouvert les compteurs puisque tandis que Nelly BAULAZ obtenait une belle 5ème place, Tifenn STEVANT s’est offert un beau trophée en terminant première de la compétition.

Les pupilles garçons n’étaient pas en reste car 12 tireurs du MDF était prêts à en découdre, et parmi eux Marceau RUIS qui, à l’issue d’une finale très disputée qui a basculé au dernier moment en faveur de son adversaire, a obtenu une très belle 2ème place. Derrière lui, avec une combativité exemplaire, Quentin FERNANDE ANSSOUX se hisse à la 6ème place. Viennent ensuite Arthur DUCHEMIN 8ème, Maxence LEGROS 9ème, Lucas GAUJAC 14ème, Edouard DUVERNOIS 15ème, Etienne GABERT 16ème, Theophile DRUET 21ème, Baptiste SIMONCELLI 22ème, Martin CREPON 25ème, Etienne JUGE 29ème, Gaspard BONNET 38ème.

Ce fut dimanche au tour des benjamines de montrer qu’elles aussi voulaient leur part du gâteau, et si Lara BOYER obtint la 8ème place, Alice JI monta sur la deuxième marche du podium, récompensée comme il se doit pour son efficacité dans la compétition.

La veille en minimes, les filles n’ont pas démérité, mais face à des concurrentes plus en veine, Lena MENAGER et Charlotte BOYER se sont respectivement classées 10ème et 7ème du tournoi.

Chez les garçons, 10 minimes du MDF ont vaillamment combattu, avec des fortunes diverses. Briac BRUGIROUX s’est ainsi classé 26ème, Louis Emmanuel CROS 25ème, Maxime TARGE 24ème, Armand DUVERNOIS 22ème, Lucas BASMADJIAN 20ème, Pierre PESCHEUX 18ème, Valentin FAYOLLE-BERGAUD 15ème et Mathurin BIARD, stoppé dans la compétition par Paul Antoine de BELVAL (3ème) finit 13ème.

Deux performances méritent d’être saluées, avec de belles récompenses à la clef.

Tout d’abord celle de Mathys RIEDO DU GARDIN, qui mené 9-4 par le redouté Jonathan HAMON en quart de finale, fit montre d’une détermination sans faille qui lui permis d’arracher la victoire 10-9. Laissant quelques forces dans cette remontée fantastique, il fut ensuite défait lors d’un duel fratricide par Guilhem STEVANT, mais obtient avec cette demi-finale une très méritée 3ème place.

La seconde est celle de Guilhem STEVANT qui après avoir donné du fil à retordre à de coriaces adversaires, suivit les traces de sa soeur et partit à la conquête de la victoire mais dû concéder la victoire au résident Mathys JABOUILLE et obtenir à l’issue du match une très belle 2ème place.

Une mention spéciale peut enfin être décernée aux parents et aux compétiteurs qui n’ont eu de cesse de faire entendre leur voix pour encourager nos tireurs.

Bravo à tous !